Atelier de formation sur le thème ” Techniques efficaces d’investigation des infractions réglementaires ” organisé en collaboration avec la Food and Drugs Authority du Ghana

De nombreux gouvernements en Afrique ont mis en place des réglementations afin de lutter contre les infractions réglementaires qui sont en constante augmentation. Cela est dû à des lacunes dans les dispositifs juridiques et réglementaires, à des faiblesses dans les capacités d’application de la loi et à une coopération interne et internationale insuffisante.

Dans ce contexte, AGA-Afrique Programme a collaboré avec la Food and Drugs Authority du Ghana pour organiser un atelier intitulé “Techniques efficaces d’investigation des infractions réglementaires” qui s’est tenu du 13 au 15 juillet 2022.

L’atelier visait à doter les participants des connaissances essentielles pour améliorer leur préparation pendant les enquêtes et les plans de réponse aux poursuites, les procédures et les systèmes pour tous les risques et toutes les capacités pendant les enquêtes, ainsi que pour améliorer leurs compétences dans les opérations efficaces fondées sur le renseignement.

Ledit atelier a été officiellement ouvert par Maame Hagan, coordinatrice d’AGA-Afrique Programme pour le Ghana, avec un discours d’ouverture prononcé par Akua Owusuwa Amartey, PhD, directeur général adjoint de la division des opérations techniques de la Food and Drugs Authority, qui représentait Delese Darko, directrice générale de la Food and Drugs Authority.

Ces sessions d’information, qui étaient très instructives, ont été animées par des facilitateurs régionaux et locaux : Gift Minta, analyste principal des renseignements, stratégie et prévention, agences de réglementation des médicaments et des produits de santé, Willliam Korbla, Directeur par intérim du département juridique de la Food and Drugs Authority, Vigil Prah-Ashun, Directeur du département des renseignements de la Food and Drugs Authority, David Hukportie, directeur de l’unité chargée de la lutte contre la drogue, du département des enquêtes criminelles (CID) du service de police du Ghana, Samuel Asiedu, commandant de l’école nationale de formation de la police et Victoria Barth, associée directrice de la société Sam Okudzeto and Associates.

L’atelier a été officiellement clôturé par Maame Hagan, coordinatrice nationale d’AGA-Afrique Programme pour le Ghana et Roderick Doddey, directeur général adjoint de la Food and Drugs Authority.