Webinaire sur la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme organisé conjointement avec la Cellule Zambienne du Renseignements Financiers (CRF-Zambie) et le Groupe de Lutte Contre le Blanchiment d’Argent en Afrique Orientale et Australe (ESAAMLG)

Les technologies commerciales et mobiles basées sur Internet ont stimulé le développement de plusieurs technologies innovantes. Ces changements modifient les méthodes traditionnelles d’évaluation, de transfert et de négociation des devises.

Une évolution importante dans ce processus de transformation est l’émergence d’actifs virtuels, qui sont toute représentation numérique de la valeur qui peut être échangée, transférée ou utilisée par les fournisseurs de services de paiement et d’actifs virtuels.

Dans ce contexte, AGA-Afrique, en collaboration avec la Cellule de Renseignements Financiers (CRF) de la Zambie et le Groupe de Lutte Contre le Blanchiment d’Argent en Afrique Orientale et Australe (ESAAMLG), a organisé un webinaire de 3 jours sur le thème « Compréhension des exigences en matière de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme (AML/CFT) pour les actifs virtuels (VAs) et les fournisseurs de services d’actifs virtuels (VASPs) pour les Régulateurs/Superviseurs » du 12 au 14 juillet 2021 en Zambie

Ce webinaire de trois jours avait pour but de fournir aux participants une compréhension approfondie des actifs virtuels (VAs) et des fournisseurs de services d’actifs virtuels (VASPs), de leurs différentes formes et de leur mode de fonctionnement, y compris les menaces et les vulnérabilités.

Le webinaire a été officiellement ouvert par le Dr. Freda Mwamba Brazle, associée directrice d’Innovatus Zambie et Coordinatrice Nationale d’AGA-Afrique, Zambie, avec des discours d’ouverture de Mary Chirwa, représentante de la Cellule de Renseignements Financiers (CRF) de la Zambie et de Joseph Jagada, représentant du secrétariat du Groupe de Lutte Contre le Blanchiment d’Argent en Afrique Orientale et Australe (ESAAMLG).

Les sessions du webinaire ont été animées par Kombe Kaponda, ingénieur en technique des systèmes de réseaux TIC et solutions de sécurité, Anand Ramaswamy, conseiller international en piratage informatique et en propriété intellectuelle en Afrique sub-saharienne, Sanjeev Bhasker, conseiller juridique à Digital Currency Initiative, section du blanchiment d’argent et du recouvrement d’actifs du Ministère de la Justice des États-Unis, Kirk Peifer, gestionnaire du programme de cybercriminalité de la division des enquêtes criminelles de l’Internal Revenue Service, Samuel Kiragu, coordonnateur du Programme des services financiers à Nova Scotia Community College au Canada, Michael Ilishibo, analyste médico – légal numérique de la police zambienne, Mercy Buku , Conseiller juridique et en gestion des risques de l’organe de Lutte contre le Blanchiment de Capitaux et le Financement du Terrorisme (LBC/FT) du secteur des services bancaires et du patrimoine numérique, Marcus Elizabeth, Analyste politique au Ministère des Finances, du Commerce et de l’Investissement des Seychelles, Sulakshana Gigabhoy Sauhoboa, Conseiller Juridique près le Bureau du procureur général de l’île Maurice, Diphat Tembo, Spécialiste certifié en matière de lutte contre le blanchiment d’argent de l’Association of Certified Anti-Money Laundering Specialists (ACAMS), et Amon Chitsva, Responsable de la recherche et de la politique des systèmes de paiement à la Reserve Bank of Zimbabwe.