Atelier de formation sur le thème ”Prestation de services para juridiques” organisé en collaboration avec le Conseil d’aide juridique du Nigeria  

Le manque d’accès à la justice est une réalité méconnue mais bien trop présente au Nigeria, en particulier dans les zones rurales qui représentent 70 % de la population.

Cette situation est encore exacerbée par les barrières de la langue, la distance physique et les cultures d’exclusion sociale qui prévalent. Le manque d’information et les faibles niveaux d’alphabétisation font que le public n’est pas conscient des droits des citoyens et de la manière de manœuvrer le système judiciaire. Le manque d’accès à la justice est pire pour les personnes qui vivent dans une extrême pauvreté, et exceptionnellement pour les femmes.

Afin d’atténuer cette situation désastreuse, AGA-Afrique Programme a collaboré avec le Conseil d’aide juridique du Nigéria pour une formation sur le thème “Prestation de services parajuridiques” qui s’est tenue du 26 au 28 juillet 2022.

La formation avait pour but de fournir une plateforme pour les participants afin qu’ils puissent se mettre en réseau et partager leurs expériences sur l’accès à la justice entre les parties prenantes et les parajuristes tout en explorant le rôle des parajuristes pour réduire l’écart dans la disponibilité des services de justice pénale pour les personnes en attente de formation et les personnes en détention policière au Nigeria.

L’atelier a été officiellement ouvert par Ebelechukwu Enedah, coordinatrice nationale d’AGA-Afrique Programme pour le Nigeria. Markus Green, membre du conseil d’administration d’AGA-Afrique Programme, et Chukukere Unamba-Oparah, directeur de programme d’AGA-Afrique Programme et coordinateur national pour le Kenya, ainsi qu’Ayilu Abubakar, directeur général du Legal Aid Council of Nigeria, ont prononcé des allocutions lors de l’ouverture.

Des sessions très instructives ont été animées par des experts régionaux et locaux en la matière : Randall Gilmer, substitut principal du procureur général, du Nevada, Jesus Romero, Directeur exécutif des affaires juridiques internationales, des Chambres de commerce et d’industrie internationales mexicaines, Dorcas Oduor, Secrétaire aux poursuites publiques, Premier substitut du Procureur général, Kennedy Asogwa, Co-fondateur de Forte Solicitors, Ogechukwu Chibuzor, Responsable de l’aide juridique, au Département de la justice pénale, du Conseil d’aide juridique du Nigeria, Bamidele Ibikunle, directeur des opérations internationales, du Conseil d’aide juridique du Nigeria, Jane Bianeyin, avocat spécialisé dans l’aide juridique, du Département des relations internationales, du Conseil d’aide juridique du Nigeria, Okorie Kalu, chef du département de l’insolvabilité, de la restructuration des entreprises et de la formation, du cabinet PUNUKA Attorneys & Solicitors, Isaac Oguche, avocat, du cabinet PUNUKA Attorneys & Solicitors et Eric Otojahi, avocat, du cabinet PUNUKA Attorneys & Solicitors.

La formation a été officiellement clôturée par Markus Green, membre du conseil d’administration d’AGA-Afrique Programme et Ebelechukwu Enedah, Coordinatrice nationale d’AGA-Afrique Programme au Nigeria.